Ecole Jeanne Blum

Développer la confiance pour prendre soin des autres

A la mort de Léon Blum en 1950, Jeanne Blum cherche à rester dans le fil de sa pensée en privilégiant son optique éducative.
De 1951 à 1954, Jeanne Blum est l’élève de PIAGET dont elle suit les cours à la Sorbonne s’intéressant aussi aux travaux du Professeur WALLON.
En 1954, elle commence, sous la tutelle du Professeur SOULA, une longue série d’enquêtes dans le cadre des activités psychologiques du Centre d’Études Scientifiques, antenne du CNRS. Tout au long de ses enquêtes, elle cherche à mettre en évidence la «richesse des différences individuelles». Ce sera le point de départ de la méthode de complémentarité.

1974

Cette longue recherche menée avec ténacité aboutit à la création en septembre de cette école sous le nom d’Association Georges Achard (nom de résistance du fils de Jeanne Blum), cellule de recherche pédagogique. L’objectif est d’accueillir un public en difficulté motivé pour les carrières paramédicales. 

1975

Promotion 1975

 

Sortie de la première promotion de 15 élèves.

 

L’école est alors située dans les sous-sol de l’école primaire Bourget Calmette à Jouy en Josas.

 

 

 

1977-1978

Création et homologation du Brevet Pré-Professionnel Paramédical Georges Achard de niveau V qui permet l’accès aux concours d’entrée dans les écoles d’Aide Soignant
et d’Auxiliaire de Puériculture.

Mai 1980

Jeanne Blum présente sa thèse «l’Homme Collectif Évanescent» à l’université de Paris 1 où elle reçoit la mention la plus haute. Elle y présente la méthode de complémentarité horizontale qui débouche sur une nouvelle approche des interactions humaines.

Méthode de Complémentarité

C’est une méthode pédagogique qui repose sur la participation constante des élèves de la classe à leur propre enseignement.
Son postulat : la réalité d’une chose n’est jamais perçue que partiellement par un individu donné et la réunion des perceptions individuelles permet de recréer son caractère global.
Le formateur n’a plus à transmettre des connaissances : il est animateur-coordinateur et déclenche l’intérêt ainsi que la curiosité.
Il utilise systématiquement la diversité des réponses de chacun à une même question.
En effet, chaque groupe et non chaque individu possède en lui-même potentiellement la réponse aux questions qu’on le met en position de poser.
On ne touche réellement un être que dans la mesure où c’est lui-même qui s’exprime. Il n’intègre ces choses que s’il s’est exprimé lui-même sur elles.
Cette méthode apporte donc plus qu’une méthodologie, elle valorise les différences en les intégrant dans une nouvelle relation.

1982

Le 3 juillet, Madame Jeanne Blum décède. En septembre 1982, l’Association Georges Achard prend le nom de l’École Jeanne Blum. L’encadrement et la direction de l’école sont confiées à des personnes que Madame Jeanne Blum a formé dans le respect de l’esprit de la complémentarité.

1985 - 2006

Jusqu’en 1985, l’école dépend de la DDASS et reçoit des subventions uniquement du Conseil Général.
Elle n'assure que deux formations : la préparation à l’entrée dans les écoles d’Auxiliaire de Puériculture et la préparation à l’entrée dans les écoles d’Infirmière.
A partir de 1985, et après 10 années d’existence, l’école se développe et cherche de nouveaux financements.
S’adressant toujours au même public en difficulté, elle s’adapte aux dispositions en vigueur :

  • stages qualifiants
  • agrément au titre de la formation professionnelle dans le cadre de dispositifs jeunes 16-25 ans
  • dispositif DIJEN mis en place au niveau du Rectorat
  • stages chômeurs longue durée cofinancés par la FNE et le Conseil Régional pour la formation CAFAD
  • dtages de préformation SIFE pour les chômeurs longue durée financés par la DDTE
  • formations complémentaires CES
  • chantiers d’insertion

Depuis 2006

  • extensions d’agrément à 25 élèves par promotion pour les Aides-soignants et les Auxiliaires de Puériculture
  • mise en place de formations passerelles pour l’obtention des Diplômes d’État d’Auxiliaire de Puériculture et d’Aide-Soignant
  • renouvellement du financement de la préparation à l’accès des Métiers d’Aide-Soignant et d’Auxiliaire de Puériculture par le Conseil Régional d’Ile de France pour les jeunes de moins de 26 ans
  • renouvellement de l’agrément de la DRTEFP pour le Titre Professionnel « Assistant de Vie aux Familles », formation également financée par le Conseil Régional d’Ile de France pour les demandeurs d’emploi
  • création en 2008 d’une préparation spécifique aux tests d’aptitude et à l’épreuve orale du concours Auxiliaire de Puériculture
  • 2009 : référencement de l’École Jeanne Blum auprès du Conseil Régional d’Ile de France pour préparer le Titre Professionnel Assistant de Vie aux Familles par la voie VAE permettant ainsi aux stagiaires d’obtenir un financement grâce au « Chéquier VAE ».
  • 2011 : Référencement de l’École Jeanne Blum auprès du Registre National des Certifications pour préparer le Titre Auxiliaire Paramédical (niveau V)

 

Ecole Jeanne Blum - Nos partenaires

          Mentions légales
          Extranet

Ecole Jeanne Blum

19 rue Victor Hugo

78350 Jouy-en-Josas

tél : 01 39 46 58 67 - Fax : 01 39 46 18 85

email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.